Un outil de formation en service de la Paix


Un outil de formation en service de la Paix

 

Ce livre est le fruit d’une démarche singulière visant à présenter les trois grandes religions monothéistes. Il a été conçu par le Projet Aladin comme un outil destiné à la formation des jeunes théologiens, imams, prêtres, pasteurs ou rabbins. Ainsi que le soulignent dans leur déclaration commune le Grand Rabbin René-Samuel Sirat, le Cardinal André Vingt-Trois et le Docteur Ali Gomaa, « afin de surmonter les obstacles créés par des siècles d’éloignement » entre les trois religions «il faut revenir à l’essentiel et découvrir l’Autre dans ce qu’il a d’unique», ce qui implique «que l’on apprenne à connaître non pas les autres religions, mais la religion de l’Autre».

Les tensions croissantes intercommunautaires, la montée de l’antisémitisme et la xénophobie, ainsi que l’instrumentalisation du religieux à des fins politiques ont conduit le Projet Aladin à s’engager dans la création de cet outil pédagogique inédit. La parole du prédicateur, de l’enseignant et du médiateur joue en effet un rôle essentiel au sein de chaque communauté. Cependant ce qu’un jeune théologien apprend de la religion de l’Autre est souvent rempli d’amalgames et de préjugés, et parfois délégitime l’Autre à travers sa religion.

Le Projet Aladin a donc décidé de produire un recueil de textes approuvé par les plus hautes instances du Judaïsme, du Christianisme et de l’Islam, afin de former au cours de séminaires de formation les jeunes théologiens à la religion de l’Autre et de contrer les mythes et stéréotypes qui prévalent dans certaines sphères de l’éducation religieuse.

La préparation du livre a bénéficié du soutien de personnalités de premier plan, sous le patronage d’un Haut Comité Interreligieux co-présidé par le Grand Rabbin René-Samuel Sirat, ancien Grand Rabbin de France et titulaire de la Chaire Unesco « Religions du Livre, Traditions spirituelles et Cultures spécifiques ; le Cardinal André Vingt-Trois, Archevêque émérite de Paris et ancien président de la Conférence des évêques de  France; et le Docteur Ali El-Samman, Président de L’Union internationale pour le dialogue interculturel et religieux et l’éducation de la paix. Le Docteur Ali El-Samman est malheureusement décédé alors que l’ouvrage était quasiment terminé et le Docteur Ali Gomaa, Grand Mufti émérite d’Égypte et ancien professeur de jurisprudence à l’Université Al-Azhar, a accepté de prendre le relais à la co-présidence du Haut Comité.

Trois personnalités particulièrement qualifiées – le Grand Rabbin Alexis Blum, Monseigneur Claude Dagens et le Docteur Waleed El-Ansary – ont été choisies par le Haut Comité pour présenter les éléments essentiels des trois grandes religions monothéistes, sous la direction éditoriale de Meïr Waintrater.

Autour des Présidents, d’éminents experts se sont réunis à l’invitation du Projet Aladin pour constituer le Haut Comité Interreligieux, parmi lesquels : le Cardinal Kurt Koch, président du Conseil pontifical pour la Promotion de l’Unité des Chrétiens ; le Cardinal Peter Turkson, président du Conseil pontifical “Justice et Paix” ; le Pasteur Claude Baty, 10e président de la Fédération protestante de France ; le Patriarche de Constantinople Bartholomé Ier ; le Grand Mufti émérite de Bosnie Mustafa Ceric ; les Grands Muftis turcs Mustafa Cagrici et Rahmi Yaran ; le ministre marocain des Affaires islamiques, M. Ahmed Taoufiq ; le Docteur Dalil Boubakeur, Recteur de la Grande Mosquée de Paris ; M. Mohammed Moussaoui, Président d’honneur du Conseil français du culte musulman ; le Cheikh Ul-Islam Allahshukur Pashazada, Grand Mufti du Caucase ; l’Ayatollah Abolghassem Al-Dibaji, expert de la jurisprudence islamique de l’école théologique de Nadjaf et le Grand Rabbin de France, Haïm Korsia ; le Grand Rabbin émérite de Strasbourg René Gutman ; le Grand Rabbin émérite du Royaume-Uni Lord Jonathan Sacks ; le grand rabbin de Moscou Pinchas Goldschmidt, président de la Conférence des rabbins européens ; le Grand Rabbin de Turquie Ishak Haleva ;  le Rabbin Adin Steinsaltz ; et le Grand Rabbin émérite d’Irlande David Rosen, directeur de l’Institute for International Interreligious Understanding.