Son Altesse Royale le Prince Hassan de Jordanie


Son Altesse Royale Prince El Hassan bin Talal s'est toujours consacrée à promouvoir le dialogue interculturel, la coopération régionale, la Paix, le développement social et économique de la Jordanie.
Il fait partie des penseurs les plus respectés du monde arabe.

Le Prince Hassan a fait ses études à Harrow et ensuite à l’Université d’Oxford. Il maîtrise parfaitement l'anglais et le français. Il pratique aussi l'allemand et le turc. Il a même étudié l'hébreu en 1967. C'est à  Oxford qu'il rencontre sa future épouse, la Princesse Sarvath, descendante d'une illustre famille  indo-pakistanaise. Ils ont quatre enfants.

Le Prince Hassan défend depuis longtemps le concept d'une entité de coopération comprenant toute l'Asie de l'Ouest depuis Israël jusqu'aux Indes. Son espoir est de voir, dans sa région, l'émergence d’une zone de coopération économique basée « non sur le pétrole et l'acier mais sur l'énergie et l'eau. »

Le Prince Hassan a fondé plusieurs instituts jordaniens et internationaux dont le Forum Arabe de Réflexion et l'Institut Royal d'Études Interconfessionnelles. Il est l'initiateur de contacts et réunions entre confessions différentes. Il est auteur de nombreux ouvrages sur le devenir des sociétés musulmanes et sur la nécessité de réformes profondes. Sa bibliographie inclut Études sur Jérusalem (1979), En quête de la Paix (1984) et La Chrétienté dans le Monde Arabe (1995).

Le Prince Hassan est un ardent défenseur du pluralisme. Ses efforts répétés pour susciter la compréhension entre cultures différentes, pour encourager le dialogue entre Chrétiens, Juifs et Musulmans sont hautement appréciés au moment où les différences, entre cultures et religions, veulent prendre le pas sur les si nombreuses composantes communes.