Le Judaïsme en tant que Religion

» Un Guide du Judaïsme pour les Musulmans » Le Judaïsme... » Rabbins et Synagogues


 

Rabbins

Un rabbin est un simple enseignant, une personne suffisamment éduquée en matière de  halakhah -loi juive- et de tradition pour pouvoir apporter un enseignement à la communauté, répondre aux questions et trouver des solutions aux litiges portant sur la halakhah. A la différence d'un prêtre chrétien, il n'a pas plus d'autorité pour pratiquer des rituels que n'importe quel autre homme adulte membre de la communauté juive. Lorsqu'une personne a terminé les études nécessaires , il reçoit un document écrit du nom de semikhah, qui confirme qu'il jouit de l'autorité nécessaire pour prendre de telles décisions. Les rabbins se marient comme tout autre juif.

Dans le judaïsme, les services religieux et les prières ne sont pas nécessairement conduits par des rabbins bien que les communautés organisées doivent avoir un chef spirituel.

 

La Synagogue, la Maison de Prière Juive

Dans sa forme la plus simple, une synagogue est au moins une beit téfilah, maison de prière. C'est l'endroit où les juifs se rassemblent pour des des services de prières communautaires. Les juifs peuvent remplir leurs obligations en matière de prières quotidiennes n'importe où mais il y a cependant certaines prières qui ne peuvent être faites qu'en présence d'un minyan, un quorum de 10 hommes adultes, et, selon la tradition, il y a plus de mérite à prier avec un groupe que prier seul. La sainteté de la synagogue, comme lieu de prière, ne vient qu'après celle du Temple.

Une synagogue est généralement aussi une beit midrash, maison d'étude. Contrairement à ce que l'on pense généralement, l'éducation juive ne se termine pas à l'âge de la bar mitzvah. Pour un juif pratiquant l'étude des textes sacrés est l'affaire de toute une vie. C'est pourquoi une synagogue a normalement une bibliothèque bien fournie, contenant des texte juifs sacrés, pour que les membres de la communauté puissent y étudier. C'est aussi l'endroit où les enfants reçoivent leur éducation religieuse de base.

La plupart des synagogues ont aussi une salle réservée aux activités religieuses et non religieuses. La synagogue fonctionne souvent comme une sorte de mairie où peuvent être discutées les questions importantes pour la communauté.

De plus, la synagogue fonctionne comme une agence de sécurité sociale, faisant des collectes et distribuant, entre autres, de l'argent  pour aider les pauvres et les nécessiteux qui appartiennent à la communauté.

 

Un non-juif peut-il entrer dans une synagogue ?

Les non-juifs peuvent assister aux services dans une synagogue, qu'ils y aillent par curiosité ou pour se joindre à des amis lors de la célébration d'une fête juive. Lors que l'on se rend dans une synagogue, on devrait s'habiller comme on le ferait pour aller dans une église ou une mosquée ,  d'une manière convenable et pudique. Un homme devrait porter une calotte, kippa; des kippas sont disponibles à l'entrée de la synagogue pour ceux qui n'en ont pas. Dans certaines synagogues, les femmes mariées doivent également se couvrir la tête. Les non-juifs ne doivent cependant pas porter de tallit, châle de prière, ni de tefillin. Hommes et femmes sont séparés dans une synagogue orthodoxe.