Qu’est-ce que l’Islam ?

» Un guide de l’Islam pour les non-musulmans » Qu’est-ce que l’Islam ?

Un guide de l’Islam pour les non-musulmans


 

 

La genèse de l’Islam : Le prophète Mohammed

L’islam est aujourd’hui la deuxième religion du monde en termes de nombre de fidèles puisqu’elle compte entre 1 milliard et 1,5 milliard d’adhérents. « Islam » est un mot arabe signifiant « la soumission », et le mot « musulman » est la transcription française du mot arabe « muslim » qui signifie « celui qui se soumet » ; sous entendu ici « soumis à la volonté de Dieu ». L’islam est une religion à caractère universel, affirmant un monothéisme intransigeant, sans représentation figurée, sans statue et sans sacrements.

Pour le musulman c’est un message de paix intérieure, de bonheur et de perfectionnement moral. L’Islam recommande la science et combat l’ignorance.
C’est une religion en même temps qu’un code de règles que le croyant se doit de respecter. Dans la religion musulmane, les actes et la foi sont indissociables. Le Musulman doit attester d’une croyance absolue dans le message divin, et les actes ne sont que la retranscription concrète de cette foi.
Néanmoins, il existe plusieurs niveaux d’investissement dans la pratique.

Si certains musulmans préfèrent faire de leur foi une chose très personnelle, d’autres en font le fondement de toutes leurs interactions sociales. 
De par son caractère universel, l’Islam est une religion qui regroupe une infinité de différences entre ses fidèles bien que ceux-ci restent unis sur les principes et fondements de la foi. 


Les musulmans adorent un dieu unique qu’ils nomment communément « Allah ». Cette religion a pour source textuelle le Coran, qui aurait été révélé à Mohammed sur ordre de Dieu par l’ange Gabriel (Jibril, en arabe). C’est ce qui fonde l’importance de Mohammed pour les musulmans : il est vu comme le dernier des prophètes de Dieu, venu porter un message confirmant les précédents (la Thora, les Psaumes et l’Evangile) tout en en apportant un nouveau. L’Islam n’est donc pas vu par les musulmans comme le troisième monothéisme, mais comme le tout premier, et le message de Mohammed ne viendrait que le parachever.

L’islam a été révélé à l’humanité par le prophète Mohammed en Arabie il y a 1400 ans. Selon les musulmans, l’Islam a toujours existé, et aurait été révélé au monde en plusieurs étapes, dont la première serait la création d’Adam, et dont la dernière serait le message délivré par Mohammed, connu aujourd’hui comme l’islam.
Mohammed est né à La Mecque aux alentours de 570. Il faisait partie de la tribu des Quraychites et était connu pour être un homme d’une profonde spiritualité qui aimait passer du temps à méditer. C’est lors d’une nuit de méditation dans la grotte de Hira qu’il aurait reçu la visite de l’archange Gabriel qui lui aurait, porté à lui, humble analphabète, le message d’Allah. 
Déterminé à faire connaitre au monde le message qu’il avait reçu, Mohammed se mit à prêcher d’abord secrètement, puis publiquement, le nouveau message de l’Islam. Il acquit très vite un auditoire de plus en plus important, et son message attirait chaque jour de nouveaux adeptes.
Si La Mecque est aujourd’hui mondialement connue pour être le premier lieu saint de l’Islam, il faut savoir qu’elle a toujours été une ville importante tant au niveau du commerce qu’au niveau du culte. Ainsi, la cité était dirigée par de riches marchands qui profitaient de la manne financière considérable qu’impliquait le passage constant de marchands et de pèlerins de toute l’Arabie. Très vite, ils comprirent que le message strictement monothéiste de Mohamed mettrait à mal leurs affaires et décidèrent en 622 de le chasser de La Mecque. Mohammed se lança donc, avec ses disciples, dans un exode vers  la ville de Yathrib ou il avait été invité par les habitants à devenir leur arbitre et juge. Cette oasis est depuis connu sous le nom de « La Cité du Prophète » puis peu à peu simplement Médine, (Al-Medina) « la Cité ». Cet évènement est connu comme étant l’Hégire, et marque le début du calendrier islamique.
Mohammed fédéra peu à peu les tribus autour de l’Islam et a ainsi fourni le model qui sera ensuite celui qui fondera les premiers Etats islamiques, l’Oumma, la communauté des croyants. Malgré sa très grande influence sur ses disciples, Mohammed ne pouvait prendre le titre de souverain car le dogme de l’Islam se fonde sur l’idée qu’il n y a d’autre souverain qu’Allah. C’est ce postulat qui fondera toute la théorie de l’Etat des pays islamiques ou seront refusés les mode de gouvernements que connaissent alors les pays occidentaux, comme la Monarchie ou l’absolutisme, mais aussi, plus tard, la souveraineté populaire. 
Tout au long de sa vie, Mohammed prêcha son message, qui fut écrit et compilé en un livre nommé le Coran (Qur’an, en arabe, signifie lecture), livre saint de l’Islam. Très vite, le nombre des partisans de Mohammed atteint une ampleur si grande qu’il prit le contrôle de la Mecque. Il devint alors le chef spirituel et politique des musulmans et à sa mort, en 632, toute l’Arabie était devenue musulmane.