» Accueil


Le génocide des Juifs d’Europe : la Shoah


La Shoah - mot hébreu signifiant "catastrophe" désigne l'extermination systématique des Juifs perpétrée par le régime nazi durant la seconde guerre mondiale de 1941 à 1945. Près de 6 millions de Juifs (5 700 000 d'après l'estimation du tribunal de Nuremberg) - soit les deux tiers des Juifs d'Europe, hommes, femmes et enfants - furent assassinés durant cette période pour des raisons racistes. Selon Hitler et les dirigeants nazis, la race juive était une menace pour la pureté du sang allemand et donc pour la préservation de la race aryenne.


40 Questions, 40 Réponses
 


Juifs et Musulmans ont-ils toujours été ennemis? La vie des juifs était-elle meilleure dans l'islam que dans la chrétienté? Que dit l'Islam des Juifs? Y a-t-il une conspiration ourdie par les juifs pour dominer le monde? Pourquoi les Palestiniens, qui n'ont rien à voir avec la Shoah, devraient-ils en payer le prix?... La rubrique « 40 questions, 40 réponses » offre de brèves réponses aux questions fréquemment posées par les Musulmans sur les Juifs, leur passé et leur présent.


Juifs et Musulmans à travers l’histoire


D'un point de vue historique on notera que les relations entre Judaïsme et Islam ont debuté au septième siècle avec la naissance de l'Islam et sa diffusion dans la péninsule arabique. Judaïsme et Islam ont une origine commune au Moyen-Orient en la personne d'Abraham. De plus il y a nombre d'aspects communs aux deux religions dans ce qu'elles ont de fondamental : leurs perspectives, leurs structures, leur jurisprudence et leurs pratiques.


Qui sont les Juifs ?
 


Nous avons tous des préjugés, des présupposés, tout un ensemble de on-dits, de rumeurs, de mythes et de stéréotypes en tête. Mais que sait un musulman, même quelqu'un de cultivé, du judaïsme et des juifs? Et que sait un juif, tout aussi cultivé, de l'islam et des musulmans? Notre but est de donner dans ces pages une information de base sur la vie juive, la culture et les traditions juives en espérant qu'une meilleure connaissance contribuera à une meilleure entente et une tolérance mutuelles.