Trahison d'Anne Frank: le dénonciateur qui a conduit à son arrestation enfin identifié?


 

09/04/2015

Il aura fallu 70 ans pour lever le voile sur cette affaire historique. En 1944, la jeune Anne Frank, écrivaine d'un journal mondialement connu, fut trahie et livrée à la déportation vers les camps d'extermination avec sa famille. Dans un livre paru mardi 7 avril, deux investigateurs flamands, Jeroen de Bruyn et Joop van Wijk, ont révèlé connaître l'identité du dénonciateur.... ou plutôt de la dénonciatrice d'Anne Frank.

Il s'agirait d'une sœur d'Élisabeth Voskuijl (Bep), la personne qui a prêté main-forte à la famille juive lorsqu'ils vivaient en clandestinité dans l'Annexe à Amsterdam. Elle aurait dévoilé l'ingénieuse planque aux nazis. Au cours de leurs recherches, les deux hommes ont découvert que Nelly Voskuijl (1923-2001), sa sœur cadette, avait collaboré avec les nazis de ses 19 ans jusqu'à ses 23 ans. «Et la conclusion douloureuse, mais claire, est que nous pouvons ajouter Nelly à la désormais longue liste de suspects», écrivent les deux biographes. Les auteurs se basent notamment sur le témoignage de Diny Voskuijl, la troisième sœur, ainsi que Bertus Hulsman, le fiancé d'Élisabeth Voskuijl.

Jusqu'à présent, beaucoup d'hypothèses ont émergé sur internet. Le traître qui est à l'origine de la déportation de la famille Frank vers un camp de concentration allemand n'est pas officiellement connu. D'après les archives, seule Bep Voskuijl et son père Johan Voskuijl connaissaient l'existence de la cachette située le long du canal des princes à Amsterdam. Bep avait travaillé comme employée de bureau dans l'une des entreprises d'Otto Frank et fournissait des denrées alimentaires et des vêtements aux personnes qui vivaient dans la clandestinité. Son père avait fabriqué la porte de la désormais célèbre bibliothèque qui masquait l'entrée de l'abri.

Anne Frank a raconté son histoire dans un journal intime. Retrouvé par son père, seul survivant après la seconde guerre mondiale, le Journal a été publié. Le livre a été traduit en plus de 70 langues. Quelque 30 millions d'exemplaires ont été vendus et il a donné lieu à de nombreuses pièces de théâtre ainsi qu'à des films.