Séville : La Fondation des Trois Cultures et le Projet Aladin forgent un partenariat stratégique


 

                                       La Fondation des Trois Cultures et le Projet Aladin forgent un partenariat stratégique

A l’issue d’une table ronde organisée le vendredi 14 septembre 2018 au siège de la Fondation des Trois Cultures de la Méditerranée à Séville, le Projet Aldin et la Fondation des Trois Cultures  ont abouti à un accord dans le but de promouvoir le dialogue interculturel au niveau euro-méditerranéen. 

La table ronde, intitulée « Gestion de la diversité au XXIe siècle », avait reçu le haut patronage de sa Majesté le roi Felipe VI d'Espagne et était co-présidée par Andre Azoulay, conseiller du roi du Maroc et président de la Fondation des Trois Cultures et Leah Pisar, présidente du Projet Aladin. Jose Manuel Cervera Gragera , le directeur général de la Fondation et la directrice adjointe, Carmen Fernandez ainsi que le directeur exécutif du Projet Aladin, Abe Radkin,  y étaient également présents.

Le Conseil d'administration du Projet Aladin était représenté par la vice-présidente, Bariza khiari et le trésorier, Yves Kugelmann. De nombreux experts, intellectuels et personnalités indépendantes, dont Judith Pisar, l'envoyée spéciale de l'UNESCO pour la diplomatie culturelle; Mounir Bouchenaki, ancien sous-directeur général de l'UNESCO pour la Culture et président d’honneur du centre régional arabe pour le patrimoine mondial; le célèbre chef d'orchestre John Axelrod, directeur artistique de l'Orchestre symphonique Royal de Séville et Emilio Gonzalez, professeur de pensée et civilisation arabe à l'Université de Séville ont assisté à cette réunion.

Dans son discours d’ouverture, André Azoulay a noté que la Fondation des Trois Cultures et le Projet Aladin poursuivaient des objectifs similaires et qu'une coopération étroite et structurée entre ces deux organisations était attendue depuis longtemps. Il a expliqué que La Fondation avait été créée il y a près de vingt ans pour promouvoir un plus grand rapprochement entre les trois cultures de la Méditerranée en ajoutant que son siège, actuel Pavillon Hassan II, avait été construit lors de l'Exposition Universelle de Séville en 1992.

Leah Pisar a remercié le président de la Fondation des trois cultures pour avoir accueilli la réunion, et a souligné que la portée de la coopération entre les deux organisations était considérable permettant l'organisation d'événements musicaux et artistiques pour promouvoir le rapprochement interculturel ainsi que la tenue des conférences sur des sujets d'intérêt mutuel.

Bariza khiari, représentante du président Emmanuel Macon au conseil d’administration de L'Alliance internationale pour la protection du patrimoine dans les zones de conflit (ALIPH), et présidente de l’Institut des Cultures d’Islam a exprimé son inquiétude face à la montée de l'extrême droite sur la scène politique européenne et ses graves conséquences. Elle a souhaité une coopération étroite entre les deux organisations afin d’aborder les questions de l'antisémitisme, de la haine et de l'intolérance contre les musulmans au niveau européen.

Mounir Bouchenaki s'est félicité de la coopération entre les deux organisations en tant qu'initiative euro-méditerranéenne très nécessaire tout en soulignant que le patrimoine culturel était un vecteur important dans le dialogue des cultures. Il a utilisé l'exemple des découvertes archéologiques en Afrique du Nord pour préciser que la région euro-méditerranéenne avait été un espace multiculturel pendant des siècles où des cultures et des croyances différentes ont coexisté.

Judith Pisar et John Axelrod ont affirmé que la musique pourrait être un moyen de sensibilisation efficace dans la promotion des liens entre les cultures tout en mettant l’accent sur l’importance de l'éducation et la jeunesse.

Abe Radkin a souligné que le Projet Aladin avait récemment finalisé un accord avec la Fondation Bertelsmann pour l’organisation de la première édition du « Forum annuel de la jeunesse européenne pour le vivre-ensemble » en juin 2019 à Berlin. Il a ajouté que le Projet Aladin travaillait également avec la Fondation Konrad Adenauer pour organiser une série de conférences sur les contours de l'Islam européen. Il s'est félicité également de la coopération entre la Fondation des Trois Cultures et le Projet Aladin pour la promotion des relations interculturelles et le rejet de l'antisémitisme, du racisme et de la xénophobie.

A la fin de la réunion, un accord a été conclu entre le Projet Aladin et la Fondation des Trois Cultures  pour organiser un forum international sur "Les Juifs en terre d’Islam" en novembre 2019 à Séville.