Quatre résistants entrent au Panthéon


27 mai 2015

Geneviève de Gaulle Anthonioz, Germaine Tillion, Pierre Brossolette et Jean Zay entrent au Panthéon le 27 mai 2015. Ils rejoignent les 70 hommes et femmes célèbres déjà panthéonisés.

Ces deux femmes et ces deux hommes reposent dans la crypte du Panthéon. Ils ont été choisis par le président de la République française François Hollande, le 21 février 2014, pour honorer l’esprit de la Résistance à l’occupant allemand durant la Seconde Guerre mondiale. 

D’autres résistants ont été célébrés avant eux : Felix Eboué,  René Cassin, Jean Moulin et André Malraux reposent dans la crypte, tandis que des inscriptions apposées sur les murs du Panthéon rendent hommage au général Delestraint, aux écrivains combattants morts pour la France ainsi qu’aux Justes de France.

Les quatre résistants ont eu des parcours et des engagements différents, pourtant tous ont défendu la France et les valeurs de la République. Leurs combats ont revêtu des formes multiples, mais chacun nous a transmis un témoignage particulier, unique de la période de la Seconde Guerre mondiale. 

Les deux hommes ont payé de leur vie cette désobéissance : Pierre Brossolette est mort en mars 1944 et Jean Zay en juin 1944. Les deux femmes ont survécu à la guerre, elles ont témoigné inlassablement de leur combat, de leur captivité jusqu’à leur mort : Geneviève de Gaulle Anthonioz en février 2002 et Germaine Tillion en avril 2008.