Des intellectuels et universitaires iraniens dénoncent les propos antisémites de Mohammad Reza Rahimi


Les signataires de ce communiqué ont condamné sans réserve les déclarations racistes et infondées  du vice-président iranien Mohammad Reza Rahimi, affirmant que l'enseignement du Talmud était responsable de la diffusion de la drogue dans le monde.

Ils estiment que ces propos sont complètement erronés et sont à l'encontre des intérêts du peuple et du gouvernement iraniens.

Ils ont  également exprimé leur regret et honte face à cet état d’esprit et ont ajouté que «de telles accusations ne feront qu'accroître le danger de sanctions paralysantes et la menace d'une attaque militaire en Iran».

Voici la liste de quelques signataires:

 

Hamid Dabashi, Professeur, l'université de Columbia 

Mohsen Kadivar,Professeur, l'université de Duke

Mansoor Moaddel, Professeur, l'université de Michigan

Ahmad Sadri, Professeur, Lake Forest College

Mahmoud Sadri, Professeur, Texas Woman’s University