Le prince Albert de Monaco a rendu hommage aux victimes d'Auschwitz-Birkenau


23/10/2012

Le couple princier est passé sous le portail portant l'inscription tristement célèbre "Arbeit macht frei" (Le travail rend libre) à l'entrée du camp, avant de déposer des fleurs au pied d'un mur où les nazis fusillaient les prisonniers.   

Ils ont ensuite visité le musée, notamment les amas d'objets personnels des victimes, les restes des chambres à gaz et des fours crématoires, ainsi que le site du camp de Birkenau, distant de trois kilomètres de celui d'Auschwitz.   

"La flamme de notre mémoire ne s'éteindra jamais", ont-ils écrit dans le Livre d'or du musée.   

1,1 million de Juifs européens ont été tués à Auschwitz-Birkenau, ainsi que 70.000 à 75.000 Polonais non juifs, 21.000 Tziganes, 15.000 prisonniers de guerre soviétiques et 10.000 à 15.000 autres prisonniers, dont des résistants, selon les données du musée du camp.