Accompagné du président israélien Shimon Peres et du Premier ministre Benjamin Netanyahu, M. Hollande a visité le musée puis a participé à la cérémonie d'usage pour les dignitaires étrangers, dans la Crypte du Souvenir, à la mémoire des six millions de victimes juives du nazisme.

Le président français, très ému, a ravivé la flamme du Souvenir puis déposé une gerbe sur la pierre rassemblant des cendres de victimes, rapportées des camps de la mort.

Avant de quitter le mémorial, il a écrit quelques mots sur le Livre d'or de Yad Vashem.

« Emotion et recueillement. La tragédie absolue qui a frappé le peuple juif nous marque à jamais. Elle nous lie. Elle nous oblige pour toujours », a-t-il inscrit.