La Directrice générale de l’UNESCO félicite le Projet Aladin pour avoir reçu le Prix Daniel Pearl


10/11/2014

La Directrice générale de l’UNESCO, Irina Bokova a félécité le Projet Aladin pour avoir reçu le Prix Daniel Pearl de la Ligue anti-diffamation en récompense du travail considérable qu’il a accompli pour favoriser une meilleure compréhension entre les peuples de différentes cultures et religions, notamment entre Juifs et Musulmans, sur la base de la connaissance et du respect mutuels.

 « Je me félicite que cette récompense prestigieuse soit attribuée au Projet Aladin. Cette initiative, qui bénéficie du soutien de l’UNESCO depuis sa création, a entrepris un travail remarquable en faveur du dialogue et de la tolérance, valeurs qui sont au cœur même de notre Organisation. Face aux défis qui se posent aujourd’hui, ce travail est plus que jamais indispensable », a déclaré, Irina Bokova.

Créé en 2003 en hommage au journaliste américain Daniel Pearl, enlevé et assassiné au Pakistan en février 2002, le prix Daniel Pearl récompense des personnes ou des institutions ayant contribué à améliorer l’image des Juifs et du judaïsme dans des domaines tels que le journalisme, le dialogue interreligieux, les relations humaines, la politique, la diplomatie ou la culture.

Le Projet Aladin, initié par la Fondation pour la mémoire de la Shoah, est basé en France. Il associe des intellectuels, des personnalités du monde politique, diplomatique, et associatif du Moyen-Orient, d’Afrique, d’Asie, d’Europe et d’Amérique du Nord. Trait d’union entre les cultures,  il vise notamment à rendre disponibles en arabe, en persan et en turc des informations objectives sur la Shoah, les relations judéo-musulmanes et la culture juive.