Grande-Bretagne: des musulmans aident les juifs à sauver une synagogue


14/01/2014

Menacée de vente faute de crédits suffisants pour la restaurer, la synagogue de la communauté juive libérale de Bradford, en Grande-Bretagne, a été sauvée par des musulmans.

C'est un restaurateur de confession musulmane qui a donné le premier coup de pouce. Pour remercier le rabbin de la synagogue de lui avoir apporté ponctuellement son aide, il l'a introduit auprès d'une entreprise locale finançant des causes d'intérêt général. Puis un homme d'affaires de Bradford, Khalid Pervais, ayant eu vent des difficultés de la communauté juive, a fait un don de 1.400 livres (1.700 euros). Il est musulman et son geste a contribué à faire connaître les problèmes de la synagogue. C'est alors le responsable de la mosquée locale, Zulfi Karim, qui a apporté son aide pour effectuer une levée de fonds. Succès de l'initiative : plus de 100.000 livres (120.000 euros) ont été récoltés, permettant d'envisager la réalisation des travaux. La mairie apportera également sa contribution, à hauteur de 25.000 livres (30.000 euros).

Mais au-delà de la solidarité entre juifs et musulmans dont témoigne cette histoire, c'est le renforcement des liens entre communautés qui a marqué les esprits à Bradford. Qui garde désormais les clés de la synagogue quand le rabbin Rudi Leavor prend ses congés ? Zulfi Karim, nous apprend The Guardian. Le journal souligne par ailleurs que des initiatives interreligieuses (des repas de fête par exemple) vont se développer suite à cette aventure commune. Des initiatives auxquelles a été récemment conviée la communauté chrétienne.