France : Musulmans, chrétiens et juifs ensemble pour défendre la « liberté de conscience »


11/02/2014

A Lyon, plusieurs responsables religieux viennent de signer une déclaration commune « assez rare ». Dans le texte publié lundi après une réunion avec le maire de la ville, ces derniers appellent à la défense de « la liberté de conscience », mais aussi à « l’exemplarité » de la part des membres de leurs communautés. 

C’est l’une des rares initiatives en France où l’on peut voir les responsables des trois religions monothéistes réunis. A Lyon, une dizaines de responsables des cultes musulman, chrétien et juif viennent, en effet, de signer une déclaration commune pour la défense de la « liberté de conscience » en France, rapporte l'AFP.

Dans un communiqué rendu public lundi, après une réunion avec le maire de la ville, ces dits-responsables déplorent la multiplication des actes antireligieux, défendant plutôt le « vivre ensemble» dans « la paix » en « prônant l'amour du prochain ».

« Nous souffrons avec nos frères »

« Quand nous entendons crier dans les rues « Juifs : hors de France !», nous, responsables religieux de Lyon, nous souffrons tous avec nos frères juifs. Quand nous voyons des églises profanées, nous souffrons tous avec nos frères chrétiens. Quand nous savons des hommes et des femmes discriminés ou agressés parce que musulmans, nous souffrons tous avec nos frères musulmans. Quand un enfant est insulté, moqué ou agressé parce qu’il porte une kippa, une croix, un voile, nous sommes tous blessés », écrivent-ils.

Pour ce qui est de la laïcité, les signataires ont reconnu qu’elle pouvait avoir des bienfaits sur la société, mais à conditions. « Nous reconnaissons les bienfaits de la laïcité telle que la définit la République, lorsqu’elle assure effectivement la liberté de croire ou ne pas croire et de pratiquer sa religion dans le respect de chacun, lorsqu’elle donne aux croyants la liberté de partager leurs opinions, comme tous les autres citoyens », ont-ils estimé.

Les 10 responsables religieux se sont ainsi engagés à « défendre la liberté de conscience » pour chacun des membres de leurs communautés, appelant également ces derniers à montrer l’exemple. « Ensemble, nous voulons redire simplement que le paysage est moins beau lorsqu’on ne voit plus le ciel », conclue le texte.

Parmi les signataires de cet appel, on retrouve Laid Bendidi, président du Conseil Régional du Culte Musulman; Kamel Kabtane, recteur de la Grande Mosquée de Lyon; Philippe Barbarin, cardinal archevêque de Lyon et Richard Wertenschlag, Grand Rabbin régional.