François Hollande :"la République française n'oubliera jamais les victimes de la Shoah"


27/01/2015

La France "n'oubliera jamais" les victimes de la Shoah, a promis mardi François Hollande lors de son allocution depuis le parvis du Mémorial de la Shoah à Paris où il a notamment rendu hommage aux 76.000 Juifs de France déportés sous le régime de Vichy.

Le chef de l'Etat doit ensuite se rendre dans l'après-midi à Auschwitz à l'occasion du 70e anniversaire de la libération des camps de la mort nazis.

"Je sais ce qui vous tourmente: qui parlera quand vous ne serez plus là ? Je vous fais cette promesse: la République française n'oubliera jamais", a déclaré le président français, s'adressant aux survivants de la déportation, depuis le parvis du Mémorial de la Shoah à Paris.

M. Hollande a rendu hommage aux victimes du "plus grand crime jamais commis contre l'humanité", "perpétré ici, en terre d'Europe, par le régime d'une des nations les plus civilisées de notre continent et il trouva des alliés et des complices, jusqu'en France sous le gouvernement de Vichy".

Le chef de l'Etat s'est entretenu avec cinq déportés et cinq jeunes lycéens travaillant sur les lieux de mémoire en France. Il s'est également recueilli dans la crypte où il a déposé une gerbe et observé une minute de silence.

"L'œuvre du mémorial est essentielle pour notre temps. Ici la mémoire se conjugue à la réflexion pour conjurer la barbarie et inventer l'avenir", a écrit le président français sur le livre d'or du Mémorial.

Premier centre d'archives d'Europe sur la Shoah, le Mémorial de la Shoah réunit plusieurs millions de documents, dont le fichier des juifs pourchassés par la police de l'Etat français, réalisé par la préfecture de police sur ordre des nazis.

Cette journée d'hommage intervient trois semaines environ après les attentats de Paris, dont une prise d'otage sanglante dans un supermarché casher de la capitale, et alors que le Conseil représentatif des institutions juives de France a annoncé mardi que le nombre d'actes antisémites avait doublé en France en 2014 par rapport à 2013.