70 étudiants de 23 universités issues de 5 continents réunis en Turquie pour rejeter l'extrémisme


 

70 étudiants de 23 universités issues de 5 continents réunis en Turquie pour rejeter l'extrémisme

 

Organisée en partenariat avec l'Université de Bahçesehir, l’Université Mohammed V de Rabat, et The School of Oriental and African Studies (SOAS, Université de Londres) dans le cadre du programme Erasmus + de la Commission européenne et en partenariat avec 20 universités d'Europe, du Moyen-Orient, Afrique, Amérique du Nord et du Sud, l’Université d’été internationale pour le rapprochement des cultures 2015 a eu lieu en Cappadoce, Turquie du 19 Juillet au 2 Août sur le thème «Le pouvoir des images: vérité, manipulation et intolérance". Elle a pris fin avec la remise des diplômes de «jeunes ambassadeurs pour la paix et le dialogue entre les cultures » aux soixante et onze élèves participants.

Avec l'avènement des médias et de l'Internet, le monde moderne a évolué d'une culture de l'imprimé à une culture du visuel: une nouvelle ère de la communication centrée sur l'image est née. Au cours de cette transition, l'utilisation de la pensée analogique a également changé avec le passage de métaphores verbales à des métaphores visuelles. Ce changement est particulièrement évident dans l'utilisation de la communication interculturelle. Le programme de cette année explore le pouvoir des images comme un outil de base indispensable aux interactions culturelles: comment les images elles sont traitées, comment elles fonctionnent, et comment elles forment le tissu psychologique de notre environnement politique, social et économique. L’accent a été mis sur le rôle des différents médias dans la création des images qui ont un impact sur nos vies: comment les images visuelles créent un langage au sens psychologique profond, et comment l’imprimé, la télévision, le cinéma et les médias sociaux nouvellement arrivés manipulent les images pour créer des effets émotionnels désirés. Nous nous sommes penchés sur les zones les plus controversées de la persuasion par les images aujourd'hui : la publicité, la politique, et de divertissement.

Rassemblant de nombreuses disciplines (psychologie, politique, histoire, sociologie, droit, études religieuses, journalisme ...), le programme de cette université d’été a été fait sous la forme d'une série de conférences par d'éminents professeurs, combinée avec la participation active des étudiants sous la forme de groupes de discussion et de présentations de projets. Les discussions et travaux de groupes ont permis aux étudiants de développer leurs compétences de communication, d'écoute et d'interaction avec des personnes d’origines culturelles différentes.

En outre, les étudiants ont eu l'occasion de rester en contact et de poursuivre leur coopération au-delà de l’université d'été à travers leurs projets de recherche en groupes. Travaillant sous la supervision de tuteurs lors de l'université d'été, chaque groupe a présenté une proposition de recherche à la fin des deux semaines et a continué à travailler ensemble après la fin du programme, afin de soumettre leur rapport de recherche complet à un panel international d’universitaires en Octobre à 2015.

En plus des conférences, des ateliers et des discussions, le programme comprenait des différentes activités dont: les visites du musée en plein air de Göreme et de ses environs, de la ville souterraine de Derinkuyu, du Canyon hlara. Le programme incluait aussi une soirée au sein d’un Carevanserai historique afin assister à une cérémonie de Whirling Derwishes ainsi que d'une soirée de folklore traditionnel turc.

Liste des cours:

-          “The Power of images: a 21st century revolution?” by Prof. NILUFER GÖLE (Opening lecture)

-          “The Power of Images: Media, Myths and Stereotypes” by Prof. Lucy NUSSEIBEH

-          “Building Images, Political Memory and History”, by Prof. Nilufer NARLI

-          “The Images and Muslim Traditions” by Prof. Nilufer NARLI

-          “Complexity, Enlightenment and resistance” by Prof. Lucy NUSSEIBEH

-          “Images in Marketing and Advertising” by Prof. Tülin ERDEM

-          “Use and Misuse of Images in Politics” by Özcan MUTLU

-          “The Power of Moving images” by Prof. Ali ARKAY

-          “Images of the Other in Jewish-Muslim Confrontation 1900-2015” by Prof. David KATZ

-          “How Demonization Works” by Prof Tudor PARFITT

-          “Symbols, Myths and Images” by Prof. Tudor PARFITT

-          “Christianity: From Icon to Image” by Prof. David KATZ

-          “The Image and Mystic Traditions” by Prof. Cengiz SISMAN

-          “Extremists and their Manipulation of Images” by Prof. Riva KASTORYANO

-          “West and East: Confronting Image with Reality” by Prof. Yilmaz ESMER

-          “The Politics of the Perception in the Image Age” by Prof Riva KASTORYANO

 

Universités partenaires:

Ain Shams University; Al-Quds University; Al Mesbar Studies and Research Centre; The American University of Iraq; Bahçesehir University; Bogazici University; Columbia University; Florida International University; Freie Universität Berlin; Graduation Institute of International and Development Studies; Harvard University; The Hebrew University of Jerusalem; Kadir Has University; Institut d’Etudes Politiques de Paris; Mohamed V University; New York University ; Université Polytechnique de l’Ouest Africain; Salahaddin University – Erbil ; Sapienza University of Rome; School of Oriental and African Studies, University of London; Tel Aviv University; University of Tunis; University of Sao Paulo.

 ---------------------------------------

La ville d'Istanbul a accueilli lundi 20 Juillet 2015 la cérémonie d'ouverture de la troisième Université d'été internationale pour le leadership interculturel

La cérémonie d'ouverture, de gauche à droite:  Abe Radkin, Enver Yucel, Habib Kazdaghli, Menachem Ben-Sossan, Mansour Alnogaidan, Ahmed Dizaei

Des universités égyptiennes, tunisiennes, marocaines, émiraties, irakiennes, turques, israéliennes, palestiniennes et sénégalaises se joignent à des universités européennes, d’Amérique du nord et du sud pour la troisième édition des Universités d’été internationales pour le leadership interculturel.

La ville d'Istanbul a accueilli lundi 20 Juillet 2015 la cérémonie d'ouverture de la troisième Université d'été internationale pour le leadership interculturel, organisée par le Projet Aladin, en partenariat avec l'Université de Bahcesehir, l’Université Mohammed V de Rabat, et The School of Oriental and African Studies (SOAS, Université de Londres) dans le cadre du programme Erasmus + de la Commission européenne.

Sous le haut patronage de l'UNESCO, 70 étudiants de 23 universités d’Europe, du Moyen-Orient, d’Amérique du Nord, d’Amérique du Sud et d'Afrique participent ensemble à un programme de deux semaines de conférences, d'ateliers, de projets de recherche en groupe et d’études de terrain sur le thème de "Le pouvoir des images : vérité, manipulation et intolérance ». Le programme se déroule dans le village de Sinasos, au coeur de la Cappadoce en Turquie. Cette région a été pendant des millénaires un point de rencontre entre cultures et religions, le judaïsme, le christianisme et l'islam ayant chacun de nombreux et forts liens historiques avec cette terre antique qui se trouve sur la Route de la Soie et sur la route romaine qui reliait Constantinople à Jérusalem.

Les envoyés spéciaux du ministre turc des Affaires étrangères et du maire d'Istanbul se sont joints aux présidents et doyens de plusieurs universités partenaires pour s’adresser aux étudiants lors d'une cérémonie spéciale à l'Université Bahcesehir à Istanbul.

La cérémonie d'ouverture a débuté avec les mots de bienvenue des professeurs Senay Yalcin, président de l'Université Bahcesehir et Nilufer Gole, présidente du Comité académique du Projet Aladin. Abe Radkin, directeur exécutif du Projet Aladin, a présenté les objectifs du programme et a remercié les partenaires du programme, les sponsors et la municipalité d’Istanbul pour sa coopération.

 

De gauche à droite: Nilufer Göle et Ahmed Dizaei

Enver Yucel, président du conseil d'administration de l'Université de Bahcesehir, a parlé de l'importance stratégique du rapprochement des jeunes leaders issus de pays et horizons culturels différents.

A l'occasion de l'ouverture de la troisième Université internationale pour le leadership interculturel, la directrice générale de l'UNESCO, Irina Bokova, a dans son message, insisté sur les valeurs qui sont au cœur de cette initiative, tout particulièrement en ces temps de troubles: la tolérance, l’émancipation et le pouvoir des jeunes, et le dialogue interculturel en faveur de la paix et de la réconciliation.

L'envoyé du ministre turc des Affaires étrangères Mevlut Cavusoglu, l’ambassadeur Kenan Ipek s’est adressé aux étudiants sur le thème "Quelle direction pour le 21e siècle: coopération ou le choc des civilisations ?", tandis que le professeur Ermen Tuncer, représentant du Maire d'Istanbul Kadir Topbas, et l'ambassadeur Gurcan Turkoglu, président du Comité du patrimoine mondial et vice-président de la Commission nationale pour l'UNESCO en Turquie, ont exprimé la nécessité de construire des ponts entre les cultures pour surmonter l'extrémisme, les préjugés et la haine.

L'ancien ministre turc de l'Education Nimet Bas; le professeur Menachem Ben-Sasson,  président de l'Université hébraïque de Jérusalem; Mansour Alnogaidan, le directeur général du Centre d'études et de recherche Al-Mesbar des Émirats Arabes Unis; le professeur Ahmed Dizaei, président de l'Université de Salahaddin à Erbil (Kurdistan irakien); le professeur Habib Kazdaghli, doyen de l'Université Manouba de Tunis; la professeure Lucy Nusseibeh, directrice du Centre d'études médiatiques à l'Université Al-Quds et le professeur Khalid Bensrhir, représentant le professeur Saaid Amzazi, président de l'Université Mohammed V de Rabat étaient parmi les intervenants de la cérémonie d'ouverture.

La conférence inaugurale, "Le pouvoir des images: une révolution du 21e siècle," a été donnée par la professeure Nilufer Gole, directrice d'études à l'EHESS (Paris) et présidente du Comité académique du Projet Aladin.