Le co-président du Comité interconfessionnel d’Aladin à la rencontre des dirigeants religieux à Istanbul


Dr Rahmi Yaran, le Grand Mufti d'Istanbul, son prédécesseur, le professeur Mustafa Cagrici et plusieurs hauts fonctionnaires de la Diyanet (Présidence des affaires religieuses) ont reçu les Grands Rabbins René-Samuel Sirat et Isak Haleva ainsi que le directeur exécutif d’Aladin Abe Radkin à leur siège social le 25 Avril. Dans une atmosphère chaleureuse, les chefs religieux ont discuté de la nécessité d'une plus grande coopération interreligieuse. Les Grands Muftis ont réagi positivement à l'initiative du Projet Aladin concernant la formation des étudiants en théologie et l'organisation d'une grande conférence interreligieuse internationale à Istanbul. Le Grand Rabbin Sirat a salué le travail sur 40 années des grands muftis et de leurs collègues qui ont compilé une encyclopédie islamique en 40 volumes et a espéré que, une fois traduit en anglais, français et autres langues, cette œuvre gigantesque jouerait un rôle important dans la familiarisation des musulmans et non -musulmans avec les conceptions modernes et modérées des théologiens turcs.

La veille, le Patriarche œcuménique, Sa Sainteté Bartholomée I avait reçu le Grand Rabbin René-Samuel Sirat et Abe Radkin à sa résidence de Fener. Le Grand Rabbin a informé le patriarche de l'objet de sa visite à Istanbul, à savoir sa participation à une conférence internationale organisée conjointement par le Projet Aladin et l'Université Bahcesehir. Il a également parlé de la nouvelle initiative du Projet Aladin, qui vise à familiariser les étudiants religieux de confession chrétienne, musulmane et juive avec la religion de «l'autre». Le patriarche a béni les activités du projet Aladin et a noté que le Patriarcat œcuménique avait été à l'avant-garde du dialogue interreligieux et des efforts pour promouvoir de meilleures relations entre les religions et les cultures. Il a demandé à être régulièrement informé de l'initiative interconfessionnelle et a exprimé sa satisfaction que le projet, étant basé à Paris, pourrait bénéficier de la coopération de Son Éminence le Métropolite Emmanuel. Le patriarche a également salué l'idée du Grand Rabbin Sirat de créer des chaires de dialogue interreligieux dans les grandes universités du Moyen-Orient et Afrique du Nord.