Collection « Histoire partagée »


 

A la demande de plusieurs de nos interlocuteurs des pays musulmans et occidentaux, nous avons lancé l'ambitieux projet d'éditer plusieurs ouvrages en arabe, en persan, en turc et en français (des versions en anglais et en hébreu sont également prévues). Cette Collection, consacrée à l'Histoire commune des Juifs et des Musulmans, est destinée à un public large. Elle présentera l'Histoire factuelle des relations entre Juifs et Musulmans au Maroc, en Tunisie, en Algérie, en Lybie, en Egypte, en Syrie, au Liban, en Israël, en Palestine, en Iran, en Afghanistan, en Irak, en Turquie et au Yémen.

La plupart de ces communautés juives en terre d'Islam sont aujourd'hui presque totalement éteintes ou souvent ignorées, particulièrement parmi les nouvelles générations.

Les quatre premiers ouvrages de la Collection «Histoire partagée» sur Israël-Palestine, le Maroc, l’Algérie et la Tunisie sont maintenant disponibles dans les librairies. Vous y découvrirez l’histoire des relations judéo-musulmanes dans toute leur diversité, leur richesse et leur complexité. C’est un voyage contre l’oubli et un outil contre toutes les manipulations dont cette histoire fait l’objet. Un comité éditorial présidé par le Professeur Abdou Filali-Ansary a veillé sur la production de ces ouvrages sous la direction du Professeur Michel Abitbol de l’Université hébraïque de Jérusalem.

 

LE COMITÉ SCIENTIFIQUE :

•  Président  : le professeur Abdou Filali-Ansary, directeur de l’Institut d’étude des civilisations musulmanes-AKU à Londres

• Directeur de la collection : le professeur Michel Abitbol, spécialiste de l’histoire des Juifs d’Afrique du Nord (Université hébraïque de Jérusalem)

Lucette Valensi, historienne, EHESS

Habib Kazdaghli, professeur d’histoire contemporaine, Université de Tunis-Manouba

Tudor Parfitt, professeur d’études juives modernes, SOAS, Université de Londres

Darioush Shayegan,philosophe et écrivain iranien

Ilber Ortayli, historien, ancien président du Musée de Topkapi à Istanbul

LES AUTEURS :

• Algérie : Lucette Valensi, professeur à l'EHESS (Paris)

• Égypte : Gudrun Kraemer, directeur du département d'études islamiques (Université libre de Berlin)

• Espagne : Mercedes Garcia-Arenal, directeur de recherche CCHS-CSIC (Madrid)

• Inde-Pakistan : Yulia Egorova, maitre de conférences (Université de Durham)

• Irak : Orit Bashkin, professeur à l'Université de Chicago

• Iran-Afghanistan : Houman Sarshar

•  Israël-Palestine : Amnon Cohen, professeur émérite à l'Université hébraïque de Jérusalem 

• Maroc : Mohammed Kenbib, professeur à l’Université Mohamed V à Rabat

• Syrie-Liban : Tarif al-Khalidi, professeur à l'Université américaine de Beyrouth (pressenti)

• Tunisie : Abdelkrim Allaghi, professeur à l'Université de Tunis

• Turquie : Heath Lowry, professeur d’histoire ottomane et turque à l’Université de Princeton

• Yémen : Yossi Tobi, professeur émérite à l'Université de Haïfa