Citoyenneté et spiritualité sous la voûte commune de la laïcité


 

Ecouter l'interview: https://www.franceculture.fr/emissions/questions-dislam/journee-speciale-sur-france-culture-commemoration-du-premier-anniversaire#

Bariza Khiari, sénatrice socialiste de Paris depuis 2004 (réélue en 2011) a été conseillère du 16ème arrondissement de Paris. Elle a été élue par ses pairs 1ere Vice-Présidente du Sénat de 2011 à 2014. Membre de la commission des Affaires Economiques du Sénat de 2004 à 2011, elle a été rapporteure des textes sur le tourisme et chef de file du groupe socialiste sur de nombreux textes de nature économique. Membre de la Commission des Affaires culturelles du Sénat de 2011 à 2014, elle a été rapporteure de la proposition de loi (qui a donné naissance à la base ReLire) et du projet de loi encadrant la vente en ligne des livres (dite anti-Amazon); Elle est, depuis 2014, membre de la commission des Affaires Etrangères, de la Défense et des Forces Armées du Sénat. A ce titre, elle a été désignée membre de la Délégation Française à l’Assemblée parlementaire de l’OTAN. Elle est par ailleurs, depuis 2014, juge titulaire à la Cour de Justice de la République...

Présidente du groupe d’amitié France-Liban, membre de groupes d’amitié des pays du Maghreb et du Moyen-Orient. Elle est, en tant que vice-présidente du groupe d’amitié parlementaire France/Maroc, en charge des aspects culturels, et notamment du partenariat du Sénat avec le Festival des Musiques Sacrées de Fès... Co-fondatrice, au côté de Faouzi SKALI, du festival des Cultures Soufies de Fès... Bariza KHIARI s’est engagée pour la défense des minorités religieuses au Proche-Orient et est à l’origine de la création d’un groupe d’étude au Sénat sur ces questions. Membre du conseil d’administration du Projet Aladin – elle milite en faveur de l’amitié judéo-musulmane... Distinctions : Chevalier dans l’ordre national du mérite/ Médaille du tourisme...