André Azoulay, «ambassadeur du citoyen de la Méditerranée», primé à Marseille pour son œuvre pour la paix


08/05/2013

A l’image du prix Nobel décerné cette année à l’Union européenne, la ville de Marseille, qui abrite le 2-ème Forum de la Fondation placé sous le signe «Citoyens pour la Méditerranée», a remis cette distinction au Conseiller de SM le Roi du MAroc en reconnaissance de son action en faveur de la promotion, au sein de l’espace euro-méditerranéen, des valeurs de la paix, du dialogue entre les cultures et le respect de l’autre.

«L’Union européenne a eu cette année le prix Nobel de la paix, alors pour l’ambassadeur du citoyen de la Méditerranée, André Azoulay, je voudrai ce soir offrir cette belle médaille de la paix, au nom de tous nos amis», a déclaré Jean Roatta, adjoint au maire de Marseille et député européen, lors de la cérémonie d’ouverture du forum.

M. Roatta a tenu à rendre hommage à M. Azoulay pour cet engagement qu’il a pu apprécier personnellement lors de leurs différentes rencontres, notamment lors de sa présidence du groupe d’amitié franco-marocaine à l’Assemblée nationale française. 

Après chaque entretien, «je ressortais intelligent, de sa connaissance de la Méditerranée, des valeurs qu’il défendait, des valeurs humaines», a-t-il affirmé à l’adresse du récipiendaire.

De son côté, M. Azoulay a exprimé sa «gratitude» et son «émotion» de recevoir cette médaille qu’il considère comme une «reconnaissance» du travail de toute l’équipe de la Fondation.
Elle est «destinée à chacun d’entre nous, à tous ceux qui nous accompagnent dans ce chemin, parfois difficile, de la Fondation Anna Lindh, un combat que nous partageons depuis des années et qui est ce soir reconnu», a-t-il dit.

S’articulant autour du slogan «Citoyens pour la Méditerranée», le Forum a réuni à Marseille près de mille citoyens euro-méditerranéens afin de mener «une réflexion nécessaire» sur le dialogue interculturel et la coopération pour faire face aux défis auxquels la région est confrontée au lendemain du Printemps arabe et de la crise en Europe.

Basée à Alexandrie, la Fondation Anna Lindh est un rassemblement exceptionnel réunissant à la fois jeunes leaders, organisations de la société civile, décideurs politiques et experts interculturels de l’ensemble de la région euro-méditerranéenne.