Ambassadeurs de la Jeunesse pour la Paix et les Echanges Interculturels


02/07/2013

Des étudiants de l’Université de Tel-Aviv et de l’Université Hébraïque de Jérusalem vont participer à la première édition des Universités d’Eté Internationales pour le Leadership Interculturel, un événement prestigieux qui se déroulera du 1 au 15 juillet prochain à Istanbul. Présenté comme “un rassemblement international inédit de jeunes pour la paix, la tolérance et la gouvernance démocratique”, ces Universités d’Eté sont organisées sous le patronage du Parlement Européen et de l’UNESCO et auront lieu à l’Université Bahçeşehir d’Istanbul.

Aux côtés des deux universités israéliennes, ce ne sont pas moins de 14 autres universités du monde entier qui enverront des délégations d’étudiants sur les rives du Bosphore, dont notamment l’Université Georges Washington, l’Université Libre de Berlin, l’Université Ain Sham du Caire, Sciences Po Paris ou encore l’Université Al-Quods de Jérusalem. Une occasion unique de se rencontrer et d’échanger pour ces jeunes aux origines et aux parcours différents.

A l’origine de ce projet ambitieux, l’Université Bahçeşehir bien sûr, mais également l’association Projet Aladin et l’ONG Turque Anadolu Kültür. L’association Projet Aladin, basé à Paris, a pour objectif “la promotion du rapprochement culturel entre Juifs et Musulmans fondé sur la connaissance mutuelle, l’éducation et le respect de l’Histoire, le refus des conflits de mémoire, la primauté du dialogue et de la recherche de la paix sur la culture de l’affrontement et de la guerre”. Anadolu Kültür quant à elle, est une ONG créée en 2002 spécialisée dans les échanges culturels au sein de la Turquie.

Le thème de cette année sera “l’expérience européenne : des guerres mondiales à la paix et la réconciliation”. Ainsi, pendant deux semaines, les étudiants participants réfléchiront aux origines de la violence de masse dans l’Europe du 20ème siècle et aux processus de paix qui ont suivi, de quoi poursuivre la réflexion jusqu’aux conflits qui persistent encore aujourd’hui dans le monde. Et pour les assister dans cette tâche ambitieuse, de nombreux enseignants et professionnels spécialistes de ces questions feront également le déplacement à Istanbul.

Le programme de ces Universités d’Etés a été établi par le philosophe et professeur marocain Abdou Filali-Ansary et l’historien britannique Tudor Parfitt. On comptera aussi parmi les intervenants Egemen Bağış, Ministre des Affaires Européennes en Turquie, ou encore Ndioro Ndiaye, ancienne Ministre sénégalaise et Directrice Général Adjointe de l’OIM (Organisation Internationale pour les Migrations). Sept Présidents d’Universités participeront à une table ronde inédite sur le thème : “La jeunesse mondiale et ses défis: quel rôle pour les universités ?”

En accordant son haut patronage à cette initiative, le Président du Parlement européen, Martin Schulz, a déclaré que le but des Universités d’Eté Internationales pour le Leadership Interculturel “résonne fortement avec l’histoire et les objectifs du Parlement européen … [car elles] réuniront un large éventail de jeunes pour d’une part élargir leur expérience interculturelle et d’autre part promouvoir la paix, le respect mutuel et le dialogue interculturel”. Le Président du Conseil de l’Université de Bahçeşehir a déclaré : “J’espère que le temps que ces étudiants passeront ici à Istanbul sera fructueux et bénéfique, et qu’ils repartiront dans leur pays avec un nouveau regard sur le monde qui les entoure. Le futur leur appartient et notre but et de leur donner les outils leur permettant de faire de ce monde, leur monde, un monde meilleur”.

Dans une déclaration commune, le Directeur du Projet Aladdin Abe Radkin et le Président de Anadolu Kültür Osman Kavala ont parfaitement résumé le but sous-jacent du thème de ces Universités d’Etés :

“Ce ne sont pas les première de ce genre ou même les plus grandes Universités d’Eté mais c’est une expérience unique pour chacun. Unique car elle réunit ensemble des jeunes étudiants pour discuter ensemble des raisons pour lesquelles l’Europe du 20ème siècle a été le théâtre du pire conflit et du pire génocide de l’Histoire ; de comment, depuis 1945, le Vieux Continent vit sa plus longue période de paix de son histoire, et quels sont les défis auxquels doivent faire face les sociétés multiculturelles d’aujourd’hui.

C’est une plateforme unique pour les leaders internationaux de demain d’échanger leurs idées, de travailler ensemble, au-delà des divisions géographiques et culturelles, sur la base de valeurs communes, d’idéaux et d’un respect mutuel.[…] En inculquant la culture de la paix et du respect de la diversité à ces jeunes, nous donnons l’espoir d’un futur plus pacifique et plus prospère pour tous."

En d’autres termes, il s’agit d’étudier l’Histoire de l’Europe, ses conflits et processus de paix passés pour réfléchir aux conflits qui agitent encore le monde d’aujourd’hui. Et il y a fort à parier qu’en réunissant des participants des quatre coins du globe (Europe, Amérique du Nord et Moyen-Orient), qui n’ont peut-être pas d’autres opportunités de se rencontrer, l’expérience se révèlera enrichissante pour chacun.

A l’issue de ces deux semaines de séminaires, les étudiants présenteront des projets qui seront examinés par un jury international dont les gagnants se verront remettre leur prix lors d’une cérémonie au Parlement Européen de Strasbourg. Les participants au programme formeront ainsi le premier réseau des Ambassadeurs de la Jeunesse pour la Paix et les Echanges Interculturels.