Aly El-Samman : « Nous avons besoin de nouveaux manuels scolaires, de nouveaux médias et d’une nouvelle culture pour promouvoir la tolérance. »


Le Dr Aly El-Samman, penseur et pionnier du dialogue interreligieux dans le monde arabe, s'en est pris aux extrémistes qui attaquent les chrétiens coptes en Egypte et a salué les coptes pour leur contribution active à l'avancement de la société égyptienne.

Interrogé sur la tolérance dans la société égyptienne d'aujourd'hui, le Dr El-Samman a répondu: « Nous avons besoin de nouveaux manuels scolaires, de nouveaux médias et d’une nouvelle culture pour promouvoir la tolérance. »

Pour le Dr. El-Samman, la révolution du 25 janvier des jeunes n'a pas cherché à créer un Etat théocratique: «Quand j'entends certains manifestants crier, l'Islam, l'Islam, je leur pose la question: De quel Islam parlez-vous? L'Islam d'Al-Ghazali? L'Islam de Cheikh Ahmed Tayyeb (président d’Al-Azhar)? De quel Islam? » a déclaré le penseur, avant de poursuivre: «la majorité silencieuse en Egypte ne veut pas d'un État théocratique, mais doit faire entendre sa voix et agir pour protéger son avenir.»

Le Dr. El-Samman, théologien reconnu de l’Islam, met en garde contre la menace des Musulmans salafistes qui « revendiquent un monopole de la vérité et veulent imposer leur idéologie aux autres. Après leur sortie de prison suite à la révolution, les salafistes ont rejeté toutes les opinions qui ne sont pas les leurs et ont fait des déclarations provocatrices afin de faire entendre leur voix et provoquer de la frayeur dans la communauté copte».