A Izieu, François Hollande a commémoré la rafle de 44 enfants juifs


06/04/2015

Vingt ans après François Mitterrand, François Hollande a commémoré lundi le 71e anniversaire de la rafle des 44 enfants juifs d'Izieu, l'occasion de mettre en garde contre le «poison» du «repli», de «l'isolement» et du «fondamentalisme religieux».

«Nous sommes une fois encore réunis dans un lieu de drame, cette maison qui fut hier le théâtre d'une tragédie abominable et qui est aujourd'hui le symbole de la mémoire et de la fraternité», a déclaré le chef de l'Etat, premier président à se rendre à la Maison d'Izieu (Ain) depuis son inauguration comme musée par François Mitterrand le 24 avril 1994.

C'est dans ce petit hameau, niché sur les premiers contreforts montagneux de la vallée du Rhône, que 44 enfants âgés de 4 à 17 ans furent raflés le 6 avril 1944 avec leurs sept éducateurs sur ordre du chef de la Gestapo de Lyon, Klaus Barbie, puis déportés et exterminés dans les camps d'Auschwitz-Birkenau (Pologne) et de Reval (Estonie). Entre mai 1943 et avril 1944, la colonie d'Izieu, fondée par Sabine Zlatin, résistante juive d'origine polonaise, a accueilli au total une centaine d'enfants orphelins.

Discours du Président de la République: http://www.elysee.fr/video/x2luxbk