Enseignement de la Shoah


Enseignement de la Shoah en Terre d'Islam

L'enseignement de la Shoah est un objectif essentiel du Projet Aladin. Nous avons collaboré avec l'UNESCO et avec le Programme de Sensibilisation des Nations-Unies afin de développer les outils et le matériel destinés à l'enseignement de la Shoah aux jeunes des pays situés en dehors de la sphère occidentale, y compris dans le monde musulman. L’ancien Directeur-Général de l'UNESCO, Monsieur Koichiro Matsuura, en fonction lors de la conférence du lancement du Projet Aladin, tout en offrant son parrainage, avait affirmé que l'initiative Projet Aladin « conduira à l'élaboration continue des outils d'éducation à la Paix et au Respect. »

La Conférence Générale de l'UNESCO a adopté, en Octobre 2009, une résolution recommandant l'élaboration et la promotion de matériels pédagogiques sur l’éducation à la mémoire de la Shoah pour les institutions éducatives, les enseignants, ainsi que les élèves et les étudiants. Elle constituera une plateforme d’accès à des ressources sur l’éducation pour la mémoire de la Shoah.

Dans la lignée des objectifs adoptés par la Conférence Générale de l’UNESCO, le Projet Aladin a mis en œuvre des initiatives décisives pour ouvrir de nouveaux pays du monde musulman à l’enseignement et à la recherche sur la Shoah :

-          En Octobre 2013, à l’Université Galatasaray d’Istanbul, en partenariat avec l’Organisation internationale pour la recherche et l’enseignement de l’histoire de l’Holocauste (ITF) et le Musée mémorial de Washington, nous avons organisé le premier séminaire de formation sur l’enseignement de la Shoah dans un pays de culture musulmane. Ce séminaire a rassemblé des experts des grandes institutions internationales liées à la transmission de l’histoire de la Shoah (Musée de Washington, Institut Yad Vashem, UNESCO, ONU) avec les représentants du ministère turc de l’éducation nationale.

-          En Juin 2014, une délégation de quinze professeurs d’universités turques, dirigée par le directeur de la rédaction des manuels scolaires turcs, ont pu bénéficier d’une semaine de formation à l’enseignement de la Shoah. La formation a eu lieu au mémorial Yad Vashem, qui a mis à leur disposition ses archives historiques et organisé des discussions collectives entre la délégation et les historiens et experts sur la question de la Shoah présents à Jérusalem.

-          Dans le courant de l’année 2015, quatre autres conférences sur l’enseignement de la Shoah sont prévues à Bakou (Azerbaïdjan), Astana (Kazakhstan), Dakar (Sénégal) et Rabat (Maroc).